Utopia

Est il un néologisme assez juste pour caractériser la frénésie de l’élection américaine et l’aspiration générale au changement qu’elle a suscité en chacun de ses habitants ?

La raison semble devoir habituellement séduire le sujet, tant elle est une propriété même des combats politiques.

C’est pourtant un vote de raison et d’idéal qui s’est joué au dela de l’océan puisqu’il condamne à jamais les dérives d’un double mandat catastrophique et confirme l’intuition commune d’un changement historique.